top of page

Flash
sur mon quartier !

Flash sur mon quartier ! est un programme de recherche participative ancré dans la communauté qui vise à impliquer les locataires de logements sociaux dans l’évaluation et l’amélioration de leur environnement résidentiel (Houle et al., 2017). L’objectif ultime est d’augmenter la santé et le bien-être des locataires de logements sociaux, et ainsi, de réduire les inégalités sociales de santé auxquelles ils et elles sont confronté.e.s par rapport à la population générale.

Flash sur mon quartier ! a été la source d’inspiration du projet Synergie et a été créé pour répondre aux besoins des locataires vivant dans des logements sociaux au Canada. Il y a actuellement plus de six cent mille unités de logement social au Canada.

Environ un million de personnes vivent dans ce type d’environnement résidentiel. Il s’agit de personnes âgées, de personnes vivant seules et de familles avec enfants qui représentent l’une des populations les plus vulnérables du pays. Même s’ils et elles ont accès à un logement abordable, les locataires de logements sociaux souffrent d’un fardeau plus élevé de maladies physiques et mentales et ont un bien-être moindre et une espérance de vie plus courte que la population générale.

 

De quoi s’agit-il exactement ? 

Flash sur mon quartier ! est un programme de recherche participative communautaire en cours qui vise à impliquer les locataires de logements sociaux dans l’évaluation et l’amélioration de leur environnement résidentiel (Houle et al., 2017). L’objectif ultime est d’accroître la santé et le bien-être des locataires de logements sociaux, et ainsi, de réduire les inégalités sociales de santé auxquelles ils et elles sont confronté.e.s par rapport à la population générale. Dans notre lutte contre les inégalités sociales de santé, nous devons passer d’une science du « quoi » à une science du « comment ». Flash sur mon quartier ! apporte une contribution significative et sans précédent à ce domaine émergent de recherche et d’intervention.

 

Synergy Flash on my neighbourhood.jpg

Ce programme de recherche interventionnelle a eu lieu dans six villes différentes de la province de Québec : Montréal, Saint-Hyacinthe, Trois-Rivières, Cowansville, Gatineau et Lévis.

Que nous a appris ce projet sur le logement social jusqu’à présent ?

Nos résultats soulignent que les locataires de logements sociaux ont des talents, des connaissances pertinentes, un sentiment d’appartenance à leur communauté et qu’ils et elles sont prêt.e.s à investir temps et énergie pour améliorer collectivement leur environnement résidentiel. Les locataires ont des besoins criants auxquels il faut vraiment répondre, mais l’environnement présente aussi des forces dont il faut tirer parti pour améliorer la situation. Nous avons réussi à impliquer une centaine de locataires de logements sociaux et à produire des améliorations tangibles (mais trop modestes, il faut le reconnaître) dans leur environnement résidentiel, comme la mise en place de mesures de réduction de la vitesse de circulation, la création d’un bulletin d’information et le développement de nouvelles activités sociales.

Jusqu’à présent, ce projet nous a permis d’apprendre énormément sur le bien-être et l’environnement résidentiel dans les logements sociaux. Quatre articles revus par des expert.e.s du domaine ont déjà été publiés dans des revues scientifiques (Coulombe et al., 2017 ; Houle et al., 2016 ; Houle et al., 2017 ; Radziszewski et al., 2022). Nous avons également remporté deux prix pour « l’innovation sociale » dans le cadre d’un concours sur le bien-être en ville (Concours Rendez-vous Pile 2017).

Références

Coulombe, S., Radziszewski, S., Morin, P., Leloup, X., Bohémier, H., & Houle, J. (2018). Using neighborhood observation to support public housing tenants’ empowerment. Action Research, 16(4), 376-395. https://doi.org/10.1177/1476750317695411 

https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1476750317695411 

 

Houle, J., Coulombe, S., Radziszewski, S., Boileau, G., Morin, P., Leloup, X., … Robert, S. (2018). Public housing tenants’ perspective on residential environment and positive well-being: An empowerment-based Photovoice study and its implications for social work. Journal of Social Work, 18(6), 703–731. https://doi.org/10.1177/1468017316679906

https://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/1468017316679906 

Houle, J., Coulombe, S., Radziszewski, S., Leloup, X., Saïas, T., Torres, J., & Morin, P. (2017). An intervention strategy for improving residential environment and positive mental health among public housing tenants: rationale, design and methods of Flash on my neighborhood! BMC Public Health, 17(1), 737. https://doi.org/10.1186/s12889-017-4730-9

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5613323/

Ducharme, A. (2018, July 10). Des locataires de HLM deviennent chercheurs. TVA Nouvelles. Montréal.

Retrieved from https://www.tvanouvelles.ca/2018/07/10/des-locataires-de-hlm-deviennent-chercheurs

bottom of page